Wednesday, November 30, 2022

Léa nous donne quelques conseils pour bien entretenir son microscope

microscope test

Que nous sommes utilisateur débutant ou professionnel d’un microscope utilisé dans un laboratoire ou à usage particulier nous avons tous besoin d’un conseil spécifique à l’entretien de notre microscope afin d’avoir une vision performante et un confort d’utilisation de notre microscope. J’aimerais bien vous partager quelques conseils très utiles à l’entretien de votre microscope. Il convient tout d’abord de savoir les composants qui constituent notre microscope. Pour un microscope optique par exemple il est constitué d’un miroir, d’une source de lumière, d’un diaphragme, d’une platine porte-échantillon, des objectifs et d’un oculaire. Afin d’obtenir une image de qualité et réelle venant de notre microscope, il doit – être en bon état, si les objectifs et les oculaires contiennent des rayures ou des saletés on voit très mal l’image envoyée par l’appareil, les résultats obtenus ne sont plus fiables et peuvent fausser le diagnostic de l’examen du laboratoire alors je vous conseille de ne jamais négliger l’entretien de votre microscope. Si vous voulez savoir plus de détail sur l’entretien de cet appareil cliquez ici.

En fonction de son utilisation, il est possible que les oculaires et les objectifs de nos appareils sont affectés par les saletés, les poussières ou autres choses pouvant endommager les parties fragiles de l’appareil, c’est pourquoi je me suis décidé de faire un entretien régulier de mon microscope comme la vérification et le réglage technique tous les trois mois et le nettoyage complet une fois par an. Pour moi personnellement lorsque je constate quelques problèmes à mon microscope au niveau de la tête de ce dernier ou lié à la qualité de l’image je me procède à l’entretien courant que je peux faire moi-même chez moi.
B007DJZEFC

Les matériels nécessaires

Avant de faire l’entretien je me suis préparé à rassembler tous les matériels nécessaires au nettoyage : alcool de 90° ou éther, des compresses de gaz, un chiffon doux, une poire soufflante, un papier optique, lingette trempée imbibée d’une solution nettoyante et une bombe à gaz neutre.

Entretien de l’objectif et de l’oculaire

Les oculaires et les objectifs sont les parties du microscope qui nécessitent beaucoup d’attention vu son aspect fragile et délicat. Il est aussi indispensable que ces composants restent toujours propres. J’utilise des détergents pour les surfaces des objectifs qui sont en plastique. Pour nettoyer les oculaires je prends la coton tige  et je la trempe dans un liquide nettoyant pour lentille. Avec un mouvement très délicat je nettoie l’intérieur des oculaires et je remonte ensuite vers l’extérieur, j’applique le même mouvement pour nettoyer la partie du centre vers le bord. Je prends après un papier optique adéquat à la vitre de la fenêtre des oculaires et je l’essuie légèrement afin de ne pas rayer les lentilles. Lorsque ce sera terminé je passe au nettoyage des objectifs d’abord on ne détache pas l’objectif du microscope, je prends toujours le papier qui est déjà imbibé par une solution nettoyante ensuite j’essuie la partie comme j’ai fait avec le nettoyage des oculaires toujours de l’intérieur vers l’extérieur si les objectifs de votre microscope est du type à immersion il existe certaine précaution à prendre de toujours nettoyer l’huile qui déborde sur le bord ensuite de l’essuyer avec un papier contenant une solution de nettoyage. Si vos objectifs sont à sec, il suffit d’utiliser des lingettes trempées d’alcool ou d’éther pour les nettoyer.

Entretien du condensateur

Pour entretenir le condensateur contre la poussière ou d’autre tâche j’essuie la lentille du condensateur à l’aide d’un chiffon doux ou d’un papier lentille. Il faut en être sûr que le chiffon ne raye pas la lentille du condensateur. Pour entretenir le diaphragme j’utilise un pinceau fin ou un souffleur d’air pour chasser les poussières.

Ce n’est pas seulement la poussière qu’il faut nettoyer mais aussi des champignons qui se prolifèrent pendant le climat humide, dans ce cas il est très utile de faire appel à un spécialiste. Il existe autres mesures à prendre pour protéger l’appareil avec l’humidité exemple l’utilisation de l’armoire chauffante ou d’autre réactif utilisé le plus souvent pour entretenir le microscope.

Pour terminer l’entretien du microscope s’avère très indispensable pour garantir la longévité de l’appareil. Il faut savoir qu’il est nécessaire d’entretenir toutes les parties du microscope contre la poussière, l’humidité et les chocs pouvant endommager l’appareil. Après chaque utilisation il est très utile de recouvrir l’appareil par une housse. Sur le côté technique concernant par exemple l’huilage des crémaillères d’où une partie métallique les protège j’utilise le plus souvent du savon ou de la cire par absence du graissage spéciale utilisée pour frotter ce mécanisme. L’huile à immersion ou l’huile alimentaire est défendu à ce genre de graissage. En cas de difficulté n’hésitez jamais de recourir à un spécialiste.