Lisseur sur cheveux mouillés, bonne ou mauvaise idée ?

Après la douche le matin, avant d’aller au travail, le séchage et le lissage de cheveux nous fait perdre beaucoup de temps. C’est souvent la raison d’un retard au travail. Ce serait très mal vu de sortir avec les cheveux mouillés, ou ondulés à cause du lavage. Quelle est la solution ? Bien évidemment, on peut penser au lisseur ou au fer à lisser, une méthode qui peut permettre un séchage rapide et efficace. Mais est-ce que c’est prudent ? Voilà la question qui se pose. Mais d’abord, qu’est-ce qu’un lisseur et comment ça marche ? Quels sont les effets du lisseur sur les cheveux ? Y a- t-il des risques ?

Qu’est-ce qu’un lisseur et comment ça marche ?

Un lisseur  est un petit appareil muni de deux plaques superposées, d’un embout et d’un câble servant à l’alimentation en courant électrique. Il sert à la fois au séchage des cheveux après un lavage, et au lissage.

lissage tendanceLe principe est simple. Les fibres capillaires mouillées sont  simultanément chauffées et pressées entre deux plaques dont la température est élevée par une résistance électrique incorporée dans l’appareil. On impose ainsi à ces dernières, par l’action combinée de la chaleur, de la pression et de l’étirement, la forme lisse, forme qu’elles garderont.

Quels sont les effets du lisseur sur les cheveux ?

Selon le modèle et la technologie utilisée dans l’appareil, un lisseur peut lisser les cheveux sans les hydrater, les hydrater en même temps que le lissage est effectué, ou encore utiliser un phénomène ionique pour éliminer l’électricité statique. Parlons du premier cas : le lissage sans hydratation simultanée par un fer à lisser.

Employer une telle méthode exige une hydratation préalable des cheveux, car la température élevée des plaques aura pour effet une évaporation complète de toute l’eau contenue dans la fibre capillaire et à sa surface. Cela risque de provoquer des cassures, un aspect désagréable, voire même la chute et la mort des cheveux. Il faut donc obligatoirement des cheveux mouillés. Pour le deuxième cas, c’est-à-dire la méthode consistant à hydrater en même temps qu’à lisser les cheveux, elle ne présente pas trop de risques pour ces derniers.

lissage soinsL’application de la vapeur d’eau contribue à l’hydratation et permet d’évider la dessiccation totale des fibres. Pour que la mise en forme, dans notre cas, le lissage, soit efficace, il faut que les cheveux soient suffisamment hydratés pour qu’ils se ramollissent avant d’être déshydratés par chauffage, étirement et pression simultanés.

La technologie ionique permet d’éliminer l’électricité statique au niveau des cheveux. Le mouillage au préalable de ces derniers n’a aucun effet sur cette méthode, comme on pourras le voir ici.

Les risques encourus lors de l’utilisation des lisseurs sur des cheveux mouillés.

Un fer à lisser est avant tout un appareil électrique. Qui dit appareil électrique, sous-entend électricité. Appliquer un tel appareil sur des cheveux mouillés n’est pas sans risque. Le risque est appelé électrocution. L’électrocution est, par définition, la mort par choc électrique.  Bien entendu cela est peu probable, mais cela pourrait se produire dans le cas d’appareils usagés.

D’autre part, si les cheveux n’ont pas été bien rincés après utilisation de shampooings, de masques ou de tout autre produit d’origine chimique, le chauffage apporté par le lisseur aura pour effet d’évaporer un mélange toxique d’eau mélangée à des produits chimiques.

En quelques mots, l’hydratation est indispensable au lissage des cheveux par un fer à lisser, dans la mesure où cette dernière participe au ramollissement de la fibre, condition nécessaire pour qu’une mise en forme soit réalisable. Elle présente cependant certains risques tels que l’électrocution ou l’émanation de produits chimiques nocifs. La nouvelle question qui se pose est : y a-t-il d’autres méthodes de lissage ?