Connaissez vous l’histoire du Tiger Balm ?

Si vous vous intéressez aux remèdes à base de plante, alors cette page est faite pour vous. Et oui, nous allons parler de l’histoire du tiger Balm ou « Baume du tigre » pour les habitués francophones. Ce baume pour le moins miraculeux est très efficace n’est pas descendu directement des cieux, mais il existe des chercheurs qui l’a mis au point au fil des décennies. Comment cela s’est-il déroulé ? Quelles étaient les étapes de cette épopée ? Voilà les questions auxquelles nous allons tenter de répondre à travers les quelques paragraphes qui vont suivre. Bonne lecture !

Le tiger Balm : ses origines les plus profondes

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, le fameux baume du tigre n’est pas le fruit des recherches de l’industrie chimique pharmaceutique, du moins pour la majeure partie de sa composition. Ses débuts remontent en effet à quelques siècles avant notre ère. Et oui, ce sont les herboristes et les apothicaires des temps anciens de la Chine antique qui se sont chargé de faire des essais de thérapie avec des plantes locales. Après leurs multiples et longues investigations, ces derniers ont découvert, avec les apports de savoir extérieurs bien entendu, une liste de végétaux capables de soigner divers maux comme les douleurs articulaires, musculaires, les migraines et bien d’autres. Pour les connaisseurs, cela s’appelle « pharmacopée traditionnelle ». Plus tard, et nous le verrons d’ailleurs plus loin, des guérisseurs appartenant à des époques moins reculées iront s’en servir…

La fin du XIXème siècle : un proche début du Tiger Balm

Comme il a été mentionné un peu plus haut, le baume du tigre a trouvé ses débuts à la fin du dix neuvième siècle en Chine. C’est donc parmi les fidèles serviteurs de l’empereur local de l’époque que les plus récents précurseurs de ce remède formidable ont trouvé ses racines. En effet, les monarques mandarins souffraient de divers maux tels que les courbatures, les douleurs articulaires et musculaires. Obligés de trouver des remèdes efficaces et rapides, ces derniers se sont mis à piocher dans la pharmacopée traditionnelle pour en sortir des espèces végétales dont la rapidité et la durée d’action ont su satisfaire leurs patients. Ainsi, les premières compositions du Tiger Balm ont vu le jour. Ceci remonte à plus de deux cent ans passé

Hong Kong : le berceau du baume du tigre moderne

Après la fin de la monarchie chinoise, les guérisseurs impériaux n’ont pas cessé pour autant d’œuvrer pour le bien être de l’humanité. L’un de ces derniers a en effet immigré à Hong Kong vers les années dix neuf cent vingt. A Hong Kong, il se maria et ouvrit une boutique de remèdes traditionnels dans les coulisses de laquelle il concocta les formules actuelles du baume tigre blanc et du baume du tigre rouge. Après un grand nombre d’essais sur des volontaires, il sorti un produit satisfaisant, qui d’ailleurs, fait ses preuves jusqu’à ce jour. Et oui, malgré l’ascension fulgurante de l’industrie pharmaceutique, les remèdes naturels, ou à base de plantes des siècles passés ont su persister.

Voilà en gros un bref  historique du baume du tigre, ce n’est pas toute l’histoire dans son intégralité, mais il s’agit d’un résumé qui couvre cependant les grandes lignes importantes de son épopée, mais vous pouvez venir ici pour en apprendre plus. A titre indicatif, les deux fils du guérisseur impérial se sont lancés dans le business de phyto médicaments et ont créé, selon les dernières volontés de leur père, une grande firme connu jusqu’à nos jours. Et oui, le baume du tigre est un remède qui a été testé depuis des dizaines d’années par des milliers de personnes, donc il est inutile de s’inquiéter, ni sur son efficacité, ni sur son innocuité.  Le Tiger balm, c’est de l’assuré.