Coupe bordure électrique vs thermique : lequel est fait pour vous ?

Vous êtes sur le point de faire l’acquisition d’un coupe-bordure ? Si tel est le cas, alors sachez que c’est une excellente décision. Mais la question qui est se pose quand on est sur le chemin du magasin d’électroménager est toujours celle qui suit : Quel modèle choisir ? Pour vous aider à vous fixer sur le modèle de coupe-bordure à choisir, nous avons mis au point pour vous un petit comparatif de coupe-bordure : la version électrique et la version thermique. Puisque vous êtes encore là, alors il semble que cela ait retenu votre attention. Installez-vous donc confortablement…

Le coupe-bordure électrique : ce qu’il vaut

Si l’on devait écouter uniquement les écologistes et les environnementalistes, il n’existerait sur cette terre que des appareils électriques. Ces derniers n’ont pas tout à fait tord car un coupe-bordure électrique, pour en revenir à nos moutons, est parmi les appareils d’entretien de jardin, les plus respectueux de l’environnement. Ces sortes de tondeuses à gazon n’émettent en effet, ni fumée, ni bruit assourdissant. Ainsi, vous pourrez jouir en même temps de l’air frais et propre du jardin ou de la cour de votre maison, mais aussi et surtout de la sérénité de l’usage d’un coupe-bordure silencieux.

Tout ce ci est bien beau, mais comme vous vous y attendiez sans doute, d’après le dicton, chaque médaille a son revers, il y a aussi des inconvénients pour les coupe-bordures électrique. Premièrement, pour les modèles à alimentation électrique filière, en cas de coupure d’électricité, il n’y a rien à faire, il faut attendre que cela reprenne. En outre, le câble d’alimentation qui vient avec est bien long et encombrant. Finalement, il existe des versions de coupe-bordure qui sont équipées de batteries électriques. Leur autonomie ne dépasse malheureusement pas les quarante minutes…

Le coupe bordure thermique : ses points forts et ses points faibles

Pour ceux qui vont souvent dans des maisons de campagne, l’électricité n’est pas chose facile à trouver. Ainsi, pour rafraîchir un peu l’allure de votre cour ou de votre jardin, il faut faire usage de coupe-bordure thermique. En effet, pour ceux qui ne sont pas encore au courant, les coupe-bordures thermiques fonctionnent sans électricité, mais avec du gasoil. Ainsi, qu’il soit question de coupure, ou d’absence totale d’électricité, la coupe des plantes ornementales et de la pelouse pourra être effectuée sans aucun problème.

De plus, les coupe-bordure thermiques ont la réputation d’être puissants, rapides et très efficaces. Ce choix n’est donc pas si mauvais que ça. Ais comme vous pouviez vous y attendre, il existe le mauvais côté de la chose. Et oui, la pollution est au rendez vous. Certes, pour les modèles neufs de coupe-bordure, aucun bruit n’est émis, mais même si l’on ne voit pas de fumées, les gaz toxiques sont bel et bien  dégagés dans l’atmosphère. De plus, quand vient l’heur de vieillir pour l’appareil, il y a des risques de fuite d’huile, d’émission de bruit assourdissant mais aussi de dégagement de fumées désagréables. Le jardinage, dans de tels cas, n’est plus une partie de plaisir, mais un véritable supplice. Lisez les conseils et astuces de ce site pour en savoir plus sur les meilleurs modeles et leur utilisation !

En résumé, chaque type de coupe-bordure, électrique ou thermique, présente aussi bien des points forts que des points faibles. Ainsi le choix du modèle à acquérir doit se faire en fonction des besoins et des conditions de travail. Pour la campagne sans électricité, il faut les modèles thermiques, tandis que pour les jardins se trouvant en ville, il est préférable de s’acheter le type électrique. Mais existe-il un type de coupe-bordure mixte ? Ceci pourrait constituer le modèle idéal qui s’adapterait à toutes les situations. En attendant d’en savoir davantage, nous vous laissons piocher sur le web…