Faut-il avoir le permis pour souscrire une assurance jeune conducteur ?

Vous venez d’avoir votre permis de conduire. Etant donné un conducteur novice, vous avez du mal à trouver la meilleure assurance auto qui vous convient avec le peu de budget que vous disposez. Une surprime, le manque d’expérience, il n’est pas facile de bien s’assurer quand on est jeune conducteur. Heureux propriétaire d’une voiture toute neuve, comme tout automobiliste, vous devriez accomplir une formalité pour pouvoir conduire, c’est de souscrire à une couverture auto en tant que jeune conducteur. Il est vrai que comparer des devis d’assurance est une étape cruciale pour trouver l’offre qui correspond à votre besoin, toutefois, votre assureur vous exige des pièces justificatives pour valider votre souscription comme le permis de conduire qui est obligatoire, le certificat d’immatriculation et le relevé d’information assurance. On vous donne toutes les infos sur ce site !

Qui peut être classifié comme jeune conducteur ?

Considérés comme des conducteurs à risque, les jeunes conducteurs nécessitent une couverture optimale pour couvrir les risques des dommages humains et matériels qui peuvent survenir. Afin de bien couvrir ces risques, il est obligatoire de souscrire à une assurance automobile jeune conducteur. On classifie comme jeune conducteur les jeunes conducteurs novices qui viennent d’avoir leur permis de conduire dans moins de trois ans. D’autres cas peuvent se manifester, ils sont titulaires de leur permis depuis trois ans, mais n’ayant jamais été assurés. Ils sont classifiés aussi dans la catégorie jeune conducteur. Si vous cherchez le meilleur moyen pour diminuer une surprime, le mieux pour vous est de passer votre permis de conduire dans une conduite accompagnée, comme celui d’un apprentissage rapide. Pour avoir quelques notions en ce qui concerne le calcul d’une surprime. Une majoration de 100% pour la première année. Elle peut diminuer jusqu’à 50% pour la conduite accompagnée. Si on ne constate aucun sinistre responsable dans la deuxième année, vous bénéficiez d’une diminution jusqu’à 50% et de 25% pour la troisième année.assurance auto

La notion de surprime en matière d’assurance auto jeune conducteur

Si vous opter pour une assurance jeune conducteur, il est nécessaire de savoir en ce qui concerne la notion de surprime, cette mode d’assurance s’applique quand le jeune conducteur préfère assurer lui-même son propre véhicule. Elle s’applique aussi pour les parents qui désirent ajouter son enfant à leur propre assurance. La valeur de cette dernière est plus ou moins élevée et déterminée en fonction des nombres d’années ainsi que le nombre et le type des accidents accomplis par l’assuré.

Le permis de conduire est obligatoire pour souscrire une assurance jeune conducteur

Le principe est très simple. Vous ne pouvez souscrire à une assurance auto sans permis de conduire. Si vous voulez être couvert par une assurance, vous devriez prouver votre autorisation de conduire en présentant à votre assureur la copie de votre permis de conduire. Une fois, votre assureur reçoit votre permis, il est très attentif à la date d’obtention de ce dernier, car cette date permet à l’assureur d’évaluer le niveau de risque que la compagnie doit s’exposer en vous assurant et que ce dernier puisse ajuster la valeur de la cotisation à régler au souscripteur. Il est évident que les tarifs appliqués ne sont pas les mêmes avec un jeune conducteur qui n’a pas assez d’expériences et un automobiliste expérimenté.

Une pièce justificative indispensable, le certificat d’immatriculation

Faire immatriculer sa voiture est indispensable afin de pouvoir rouler librement. L’immatriculation doit se faire après un délai de 1 mois après l’achat de votre véhicule auprès de la préfecture. Ce certificat d’immatriculation est parmi les pièces exigées par les compagnies d’assurances avant de signer le contrat d’assurance. L’assureur procède comme base de leur calcul les caractéristiques du véhicule comme sa date de circulation, le modèle et la puissance de ce dernier. C’est à partir de ces données que l’assureur va déterminer le montant de la prime annuelle.

Le relevé d’information assurance indispensable pour souscrire à une assurance jeune conducteur

assurance-auto-meilleureSi vous appartenez parmi les conducteurs ayant déjà assuré par des compagnies d’assurances, ils seront dans votre obligation de présenter le relevé d’information à votre nouvelle compagnie d’assurances. Avec ces informations, votre nouvel assureur pourrait savoir l’historique des infractions et sinistres qui ont été survenus ainsi que la limite des responsabilités du conducteur dans ces accidents. Ce relevé d’information est une pièce justificative indispensable permettant à l’assureur de calculer le montant de la prime d’assurance.

Les pièces justificatives toutes réunies, l’assuré peut passer à la souscription

Une fois que ces pièces sont réunies, l’assuré peut souscrire formellement à une assurance auto. Vous devriez attendre quelques jours pour avoir l’attestation d’assurance et la carte verte du véhicule. La compagnie se charge de l’envoyer chez vous dans votre domicile.

Pour conclure, le permis de conduire s’avère d’une grande importance pour les compagnies d’assurances pour vous octroyer une couverture d’assurance jeune conducteur. Ceci est une étape cruciale. A par les autres pièces justificatifs comme le certificat d’immatriculation et le relevé d’information assurance, le permis de conduire est une pièce justificative exigée par l’assureur pour que vous puissiez bénéficier une assurance qui convient à votre statut jeune conducteur. Le permis en poche, vous pouvez négocier auprès de votre assureur la formule moins chère qui conviendra à votre budget.