Ce qu’il faut savoir avant d’installer un climatiseur monobloc

Le climatiseur monobloc permet de refroidir l’air intérieur d’une pièce en évacuant l’air chaud vers l’extérieur. Son utilisation doit se faire dans une pièce ou il est possible d’accès vers l’extérieur. Les instructions ci-dessous détaillent la manière dont un climatiseur monobloc doit être installé.

Information sur le climatiseur monobloc

Le climatiseur monobloc, tout en étant mobile, regroupe toutes les fonctions d’un climatiseur classique dans un seul corps. Économique, il produit du froid tout en évacuant de la chaleur. Il ne possède pas d’unité d’extérieur, mais il dispose d’un tuyau d’évacuation pour l’air chaud à faire passer par la fenêtre. L’installation du climatiseur monobloc ne nécessite pas de grands travaux. Le climatiseur monobloc convient essentiellement à un usage ponctuel dans les régions où les périodes de chaleur ne durent pas longtemps. Un nettoyage du filtre suffit pour l’entretien du climatiseur monobloc. Pensez tout de même à remplacer régulièrement les filtres. Le dépoussiérage du ventilateur améliore le fonctionnement de l’appareil. Vous pouvez également opter pour un climatiseur monobloc autonettoyant.

Les atouts d’un climatiseur monobloc

Le climatiseur monobloc présente beaucoup d’avantages. Il est pratique et fonctionnel, il n’a pas besoin d’eau pour mettre en marche. Il assure un faible investissement et une installation très simple. Selon le modèle version mobile, vous avez la possibilité de le déplacer dans n’importe quelle pièce. Il offre un confort optimal pendant les saisons chaudes. Il rafraîchit l’appartement, la déshumidifie et filtre l’air qui s’y trouve. Il est conçu parfaitement pour les pièces de 10 à 30 m2.

Les modèles de climatiseur monobloc

Le climatiseur monobloc mobile comporte des roulettes. Donc, il est transportable et se range facilement dans un placard. Vous pouvez le faire fonctionner dans tous les appartements de votre maison. Néanmoins, il génère un bruit continu et potentiellement gênant.

Plus efficace que l’option mobile, le climatiseur monobloc mural se fixe au mur. Son design ressemble à un radiateur mural, vous pouvez le placer en hauteur ou près du sol. Ce climatiseur a la particularité d’expulser lui-même l’air vers l’extérieur. Ceci est possible par les deux voies spécifiques localisées à l’arrière de l’appareil. Plusieurs prototypes existent sur le marché, mais ils constituent de même un écran d’affichage pour la température.  Par son technologie, vous avez la possibilité de programmer cette température à votre guise.

Le dernier modèle est le climatiseur monobloc window. De son nom anglais, il se positionne au niveau d’une fenêtre horizontale ou verticale. D’où, entre l’intérieur et l’extérieur de la pièce, aucun usage frigorifique n’est indispensable.

Pour son prix, un climatiseur monobloc fixe se vend environ 300 euros. Ce prix pourrait monter en fonction de sa puissance et de son isolation phonique. Le maximum de budget que vous devez vous fixer sera 900 euros.

Conseils avant d’installer un climatiseur monobloc

Tous modèles de climatiseurs monoblocs demandent un équipement électrique. Donc, on doit prendre des précautions pour la sécurité et la durée de vie de l’appareil. Avant tout, les unités doivent être conformes aux normes européennes. A savoir les Directives Européennes Basse Tension (CEE/73/23) et la Compatibilité Electro-Magnétique (CEE/89/336).

Veillez à vérifier si l’alimentation électrique est de 230 Volts. Cette puissance est la moyenne, mais vous pouvez l’installer entre 198 Volts  à 264 Volts. L’idéal est que la prise de l’installation doit toujours contenir un raccordement à la terre. Conseil,  ne placer pas votre climatiseur dans la buanderie, car de l’eau s’égouttent. En cas de court-circuit, le non-respect de ces normes de sécurité provoque un risque d’incendie.

Pour une parfaite fonctionnement, n’utiliser pas de matériel endommagé. En cas de dysfonctionnement, éteignez  le climatiseur et retirer la prise de courant. Utiliser votre climatiseur uniquement dans le cadre d’un rafraîchissement ou de déshumidification. Les climatiseurs monoblocs sont composés d’un fluide frigorigène. Donc, pour l’entretien du circuit de fluide frigorigène, appelé une personne qualifié. Sur le site www.climatisation-reversible.info, vous trouverez pleins de details et un grand choix d’appareils.

Toutefois, il est conseillé d’ajouter un disjoncteur magnétique thermique ou un fusible de sécurité.  Lors de son installation, vous devez  mettre cette sécurité, de préférence de 10 Ampères. La présence d’un adulte est sollicitée lors de son d’utilisation, pour les enfants ou les personnes handicapées. Si vous avez besoin d’une rallonge, elle doit être au maximum 25m. De plus, assurez que le calibre soit au minimum 1,5 mm2.

Bref, avant d’installer votre climatiseur monobloc, veillez d’abord à choisir le bon emplacement. Pour le type mobile, le choix n’est pas un problème, car on peut le déplacer. Pour les autres, pensez au bruit que génère l’appareil, pour votre confort d’intérieur et pour vos voisins.